des Hommes des Camions des Courses Bonus Truck CompEtition Spirit Team TCS 09 - 10 juin Nogaro

Retour

Les engagés

Vendredi 08 juin


Après avoir consacré la journée du jeudi à l'installation et à l'arrivée de tous les membres du Team, place au essais libres et baptêmes « presse » du vendredi.

Ces séances ont été l'occasion de valider les répartitions effectuées depuis le Castellet au niveau de la direction.

Lors des essais de cette après midi, l'équipe cherche les réglages à la piste ; le tracé étant relativement différent de celui du Castellet,  il faut retravailler encore. Les résultats seront connus demain lors des essais chronométrés.

Les mastodontes ont ensuite quitté la piste pour se retrouver dans le centre ville de Nogaro.   Une petite séance de dédicaces et les pilotes rentrent pour se reconcentrer sur leurs objectifs de ce week end


Essais privés


Parade et dédicaces à Nogaro-Village



Samedi 09 juin


Nous ouvrons cette journée du samedi avec une séance d'essais libres.

Malgré l'alerte "grêle " qui avait été annoncée, le ciel a été clément. Les camions peuvent ainsi démarrer cette journée sur une piste sèche.

Franck fait 4 tours pour faire chauffer le VN et prendre ses marques  puis passe par les stands pour rejoindre l'équipe.  Quelques réglages et il reprend la piste. Au premier tour il ne peut encore valider ou non le bienfait de ces modifications puisqu'il doit dépasser un concurrent moins rapide. Puis ce sont les damiers qui s'agitent.  Fin de cette séance. Les camions rentrent aux stands et les nuages menaçants s'approchent dangereusement de la piste.…


               Rappel : les chronos et les résultats ICI















2ème séance essais libres : Lors de cette seconde séance l'équipe a poursuivi le travail sur l'adaptation des réglages au circuit.

On enchaîne rapidement sur la 3ème et dernière séance d'essais libres.  Les 20 dernières minutes pour trouver satisfaction dans le pilotage pour Franck. En effet, les modifications d'intersaison oblige l'équipe a retravailler  chaque année les réglages et ainsi progresser













Les mécaniciens n'arrivent pas à trouver ce qu'il faut pour faire tenir le mastodonte au sol… Passons aux choses sérieuses !  Top chrono pour la séance d'essais qualificatifs avec ses 2 parties.

Ce sera certainement la dernière fois que la piste sera sèche puisque la préfecture nous annonce une alerte orange limite rouge à la grêle et aux orages ! Et, à la différence d'hier, le ciel nous montre que ces prévisions vont suivre de fait !

Avec le grand nombre de camions en piste, certains pilotes vont avoir du mal à faire leur temps car ils peuvent être gènes par des concurrents moins rapide. Pour éviter cela, Lionel Montagne, par exemple, laisse filer ceux qui le précédent avant de remettre les gaz. Ils ont tout de même 10 minutes pour faire leur chrono dans cette 1ère partie. Dans le premier tour Anthony Janiec est en pôle suivi de Teo Calvet, Thomas Robineau, Lionel Montagne, Gregory Ostaszewski,  Patrice Lacouve, Florian Orsini, Stéphane Languillat, Raphaël Sousa, José Sousa, Aurelien Hergott, Patrick Chatelain et Franck qui n'est que 13 ème pour le moment. Va-t-il réussir à faire un tour sans être gêné pour rentrer dans les 10 premiers et faire la superpôle ? (Seconde partie des essais qualificatifs avec seulement en piste les 10 premiers ). Martial D eayeentre dans le classement en 10ème position et pousse Franck en 14ème. Stephane Languillat a pris la 6ème place et José Sousa la 7ème. Il reste 2 minutes. Dernier tour pour Franck. Raphaël Sousa prend la 10ème place à seulement 5 dixièmes. Patrick Châtelain semble avoir un ennui mécanique dans la ligne droite des stands. Drapeau à damier.

Les 10 concurrents à reprendre la piste sont Anthony Janiec, Teo Calvet, Thomas Robineau, Lionel Montagne, Gregory Ostaszewski, Stephane Languillat,  José Sousa,  Florian Orsini, Patrice Lacouve et Raphaël Sousa.  Ce classement va donc donc être modifié selon les résultats de la superpôle. Patrice Lacouve passe devant Florian Orsini à 30 dixièmes seulement.

Lancement de la super pôle. Après ce premier tour, le classement est Anthony Janiec, Thomas Robineau, Teo Calvet à seulement 7 dixièmes de seconde de Thomas Robineau, Lionel Montagne, Gregory Ostaszewski, Raphaël Sousa, José Sousa, Florian Orsini, Patrice Lacouve et Stéphane Languillat. Lionel a été gêné dans son second tour, quel dommage! Stéphane rencontre un  problème.  Il est à l'arrêt. Il reste 2 minutes. Les 3 premiers n'améliorent pas. Mais Florian reprend sa place le tour suivant avec seulement 4 centièmes entre les 2 pilotes.

La séance se termine et le classement de la superpôle :












L'équipe du Team TCS se "gratte la tête ". Le camion allait bien hier et là, même en remettant les réglages identiques, le camion ne va pas. Il faut donc chercher ce qui a pu se passer… En attendant le fin du parc fermé, l'équipe debrief pour tenter de comprendre et voir comment agir pour retrouver les performances du VN d'ici la course 1 de 15h


















.




















Il est l'heure de la Course 1. Le départ se fera sans le Team TCS et sans le Team Truck Toulousain. De notre côté, après le constat que le VN devenait de plus en plus inconduisible, l'équipe a du démonter de nombreux éléments du train arrière pour diagnostiquer et ils ont trouvé la cause. Bien qu'ils aient œuvré sans relâche pour terminer à temps, ils n'ont pu finir avant l'heure. RDV à 17h10 pour le course 2.

Sur la piste les autres concurrents se livrent bagarre. On retrouve Anthony Janiec,  Thomas Robineau et Teo Calvet devant, suivent Lionel Montagne et Grégory Ostaszewski. Peu de bagarre devant. La bagarre ?  C'est pour la 8ème place : Florian Orsini et Stéphane Languillat sont coude à coude. Et le 32 (Jean Philippe Dulac)  et 66 (Jose Alberto Vila Sainz) , invités du Championnat, sont côte à cote presque dans tous les virages. Martial Defaye est au ralenti... Anthony Janiec relâche un peu, et Thomas Robineau revient dans ses pares chocs. Kévin Bassanelli part en tête à queue mais revient sur la piste.





































Les camions vont entrer en piste pour la course 2. Franck part donc dernier. Le suspens est à son comble car il part sans même savoir si les réparations ont portées leurs fruits. Il peut donc y avoir 2 scénarios.  Le premier pessimiste : ce qui a été fait n'a pas entièrement solutionné le problème.  Scénario optimiste : Franck nous fait une belle remontée qui nous fait vibrer... A cela, s'ajoute la grille inversée qui devrait également donner des bagarres plus que viriles ! Franck a tout le soutien de son équipe. Le speaker interview en direct sur la piste les pilotes. Tous semblent être aussi déterminés... Tour de chauffe c'est parti, sur la musique entraînante d'ACDC ! Anthony Janiec et Thomas Robineau en 8ème et 7ème position vont ils être "gentils" pour leur remontée ??... attention feu vert... Alors que l'on pensait que les leaders seraient "chauds" c'est en fait le jeune Bassanelli qui se tape avec le 26 (Jose Manuel Vera Zaragoza) Franck passe près dans ce crash mais y echappe... Il remonte déjà des places dans les premiers virages... Franck est déjà 11 ème, Gregory Ostaszewski est en pôle suivi de Lionel Montagne, Anthony Janiec remonte et passe Florian Orsini. Il y a eu contact entre José Sousa, Thomas Robineau et Anthony Janiec au départ mais rien qui n'ait stoppé la  course. Anthony a profité du contact entre Jose Sousa et Thomas Robineau. Thomas Robineau passe Florian Orsini avec Teo Calvet juste derrière qui le suit. Gregory Ostaszewski est toujours en pôle. Suivi de Lionel Montagne qui doit tenter le dépassement et surveiller Anthony Janiec collé à son pare choc

Franck remonte surStéphane Languillat mais cela semble difficile. Anthony Janiec a dépassé Lionel puis Grégory Ostaszewski. Le camion de Raphael Sousa est loin derrière avec l'arrière très enfoncé et avec un pare choc collé à la roue. Thomas Robineau met la pression à lionel et le dépasse. Lorsqu'on regarde le comportement de notre VN, il semblerait que le problème ne soit pas entièrement réglé... Thomas Robineau passe Gregory Ostaszewski. Téo Calvet est 5ème, tout seul. Derrière, une belle bagarre entre José Sousa suivi de Florian Orsini et Patrice Lacouve. Martial Defaye tente le dépassement sur Raphaël Sousa mais n'y parvient pas.  Franck dépasse Stéphane au "virage de l'école". Sortie de piste de

Gregory Ostaszewski et de Lionel ... il y a du avoir un contact puisque Lionel n'a plus de pare chocs. Lionel reprend la piste. Téo Calvet est 3ème. Le camion de Lionel semble avoir une fuite de liquide de refroidissement ... DRAPEAU ROUGE ! 8 tours sur 12 ... La direction de course décide de ne pas reprendre la course… Ce qui fait que le classement sera celui du tour précédent le drapeau rouge. Donc Gregory Ostaszewski et Stéphane Languillat, alors hors piste lors du drapeau, vont tout de même être classés et même Gregory Ostaszewski va monter sur la 3ème marche du podium... Le reste du classement dans quelques instants...


A signaler ce point du règlement : comme 75% de la course n'ont pas été effectués, les concurrents inscrits en Championnat de France ne marqueront que la moitié de points sur cette course. Les mecaniciens du TCS  vont certainement travailler tard ce soir…

Attention,  rebondissement sur le resultat... C'est un peu compliqué dans ces cas là. Lors du drapeau rouge , on prend le tour d'avant. Mais il y a une règle qui dit que le responsable du drapeau rouge ne peut pas monter sur le podium. Et donc c'est Lionel Montagne qui monte sur le podium…

Quelques nouvelles sur les événements de cette C1 ... Au départ, l'incident commence lorsque Raphael Sousa qui est rentré dans le 66 (Jose Alberto Vila Sainz). Après quelques tours nous avons eu aussi Gregory  Ostaszewski qui semble avoir perdu une pièce du camion. Derrière, heureusement, Aurelien Hergott n'a que roulé dessus et Stéphane a également roulé sur ce qui s’avère être un bout de boîte de vitesse de Gregory. Et pour les derniers tours Gregory  Ostaszewski a perdu de l'huile à gros débit et  Lionel du liquide de refroidissement. Après l'impact de Grégory et Lionel, Franck  a réussi à tenir en piste sur l'huile mais Stéphane derrière lui a perdu le contrôle et a terminé dans la pile de pneus... Que de rebondissements dans cette C2 ! Et que de travail à réaliser dans les écuries ce soir pour nous remettre tous les camions beaux et performants pour demain ! La bonne nouvelle est qu'il semblerait que le mauvais temps soit passé à côté de Nogaro ! La journée se termine sous un ciel bien moins menaçant.





Dimanche 10 juin 2018


Après une soirée sous une pluie abondante mais sans grêle, le dimanche se lève sous un ciel gris. Les camions entrent donc en scène sur une piste très humide pour la séance de Warm Up.  Tous les camions sont présents.  Patrick Châtelain et Grégory Ostaszewski ont changé leur boîte à vitesses. Stéphane Languillat a réparé de nombreux éléments et nous nous avons également changé les pneus. En cause, les pièces de la boîte à vitesse cassée de Grégory jonchaient le sol et plusieurs concurrents ont alors roulé dessus.


Revenons sur cette séance de Warm Up. Les camions cherchent "la grippe". Le camion numéro 32, de l'équipe Team Truck Toulousain se met à dégager une épaisse fumée blanche dans la ligne droite et est forcé de s'arrêter.  Alors que l'équipe venait tout juste de terminer de réparer une de leur monture, ils vont devoir s'attaquer sans relache à la seconde. Les Toulousains ont beau "jouer à domicile", cela n'est pas un week-end facile pour eux! Pour les autres concurrents la séance se déroule conformément à une séance de Warm Up... Qui se termine avec quelques rares gouttes de pluie.



La séance d'essais qualificatifs est déjà lancée.  15 minutes pour  entrer dans le top 10 et faire la super pole... Christophe Miquel et le numéro 32 ne participeront pas. Ils n'ont pu réparer les camions à temps. Franck démarre cette séance avec Kévin Bassanelli devant lui qu'il dépasse en bout de ligne droite.  Espérons qu'il ne soit pas gêné par un autre concurrent moins rapide pour faire son temps. Au premier tour, on retrouve le classement suivant : Anthony Janiec, Teo Calvet, Grégory Ostaszewski , Lionel Montagne, Thomas Robineau, José Sousa, Aurelien Hergott, Stéphane Languillat, Patrice Lacouve , Florian Orsini, Patrick Chatelain et Franck en 12ème position. Des le 2ème tour, Thomas Robineau remonte en seconde position. Raphaël Sousa arrive en 6ème position devant son père José. Il reste moins de 3 minutes. Florian améliore et prend la 11ème position mais Franck ne parvient pas à ameliorer. Le camion n'a pas retrouvé le comportement voulu. Il lui reste ce dernier tour pour relever le défi et entrer dans le top 10. Le gain est trop insuffisant . Il ne manquait pas grand chose puisque devant, les 4 autres concurrents étaient dans la même seconde . Il garde la 13 ème place à 12 centièmes de Patrick Châtelain.















La superpôle est lancée.  10 minutes pour ces 10 concurrents pour faire leur meilleur chrono. Aurélien Hergott reste dans les stands alors qu'il était 10ème.  Va-t-il prendre la piste avant la fin ? Anthony Janiec prend la tête largement avec plus de 2 secondes devant tous les autres concurrents. Suivent , dans un mouchoir de poche, Thoma Robineau, Teo Calvet,  Gregory Ostaszewski et Lionel Montagne ... un rien les sépare ! En 6ème position Raphaël Sousa puis Patrice Lacouve, Stéphane Languillat et Jose Sousa. Jose améliore et remonte en 8ème position. Patrice Lacouve gagne une seconde mais il lui manque encore une demie seconde pour parvenir à prendre la place de Raphaël Sousa.  C'est le dernier tour,  il reste 30 secondes... Drapeau à damiers.  



les camions s'avancent sur la piste pour le départ de la course 3. Alors que les camions se positionnent sur la piste, la pluie s'invite. Évacuation de la piste. Les gouttes se font rares. Cette course se fera-t-elle sur le sec ou sur le mouillé ? Tour de chauffe... Le feu vert s'allume.. Go !

Dès les premiers virages Franck passe Patrick, Raphaël Sousa se sort de piste. Patrick ne lâche rien... Ami ou pas, la course c'est la course entre ces deux hommes ! Devant, Anthony Janiec s'envole. Patrick reprend sa place ... Franck a toujours du mal à tenir sa monture en piste. Lionel Montagne rentre aux stands. Stéphane Languillat est dans les roues d'Aurélien Hergott. Lionel reprend la piste alors qu'Anthony Janiec réapparaît déjà. Patrice Lacouve a passé Florian Orsini et remonte sur José Sousa. Raphaël s'est remis en piste malgré ses 4 tours de retard. Lionel donne tout pour remonter dans la file... Franck tente l'intérieur mais son ami Patrick le connaît si bien qu'il ne s'y laisse pas prendre ... Lionel est désormais à moins d'1/3 de circuit du dernier concurrent. Chaque point est bon à prendre. En bout de ligne droite, Franck retente... Puis 2 virages après encore... Aurélien et Stéphane se bagarrent ... Les deux parisiens le couteau entre les dents! et c'est Stéphane qui prend la place. Patrice Lacouve est dans les pages chocs de José Sousa avec Florian Orsini dans son rétro. Le trio de tête est assez tranquille ... Gregory Ostaszewski essaie de remonter sur ce trio. Patrick et Franck ne lâchent pas leurs adversaires. Lionel n'est plus qu'à quelques mètres du dernier concurrent et en double rapidement 3... Il est derrière Antony Janiec mais avec un tour de retard puisque les concurrents de pôle ont déjà rattrapé la queue de course. Franck "fait l'intérieur" à Patrick. Le 25 (Pedro Marco Sanchez) se loupe et termine dans l'herbe. Patrick ne s'est pas laissé faire ... Florian Orsini semble avoir un camion affaibli du train arrière car on peut voir les jumelées qui "dansent" sur la piste. Une seule bagarre subsiste encore ... celle de Franck et Patrick ! Il reste moins d'un tour. Franck met une telle pression à Patrick que ce dernier glisse de l'arrière et remet les gaz à peine plus tard en sortie de virage et ... Franck le passe ! Ah! on le sait notre pilote sait tout donner dans le freinage et la tactique dans les tous derniers instants pour nous offrir des frissons juste avant le drapeau à damier !





















En pré grille nous pouvons retrouver Kévin Bassanelli et le camion 32 du Team Truck Toulousain qui ont tous les deux pu réparer à temps pour cette course 4. Le départ se fera en grille inversée pour les 8 premiers concurrents, comme hier à la course 2, pour le plus grand bonheur des spectateurs. Après cette dernière course comptant pour le Championnat,  ne manquez pas la "super finale". Une course "bonus" pour finaliser ce week-end en beauté.

Les camions se mettent en piste. Franck part juste derrière Anthony Janiec, à côté d'Aurélien Hergott. Moteurs ! Les camions font le tour de chauffe. Lionel part 15ème.

Et c'est donc Stéphane Languillat  et Florian Orsini qui prennent le départ en 1ère et 2ème position. Le départ va être "chaud". Attention, c'est parti .. GO ! Au premier virage, contact entre Stéphane et Jose Sousa. Le classement change immédiatement. Franck est déjà 8ème. Devant, Florian Orsini garde la pôle dans la première partie avec Gregory Ostaszewski juste derrière lui. Anthony Janiec prend l'avantage sur Thomas Robineau. Ils sont 3ème et 4ème. Gregory Ostaszewski prend la tête. Teo Calvet se fait passer par Jose Sousa puis Patrice Lacouve. Devant Thomas Robineau et Anthony Janiec ont passé Florian Orsini. Lionel est remonté il passe Franck puis Patrice Lacouve. Gregory Ostaszewski tente de garder la pôle avec Anthony Janiec qui lui met la pression. Le leader passe et Thomas Robineau tente à son tour de lui prendre la 2ème plae. José Sousa bloqu Teo Calvet avec Patrice Lacouve derrière lui. José créé le bouchon ce qui permet à Florian d'être "tranquille " en 4ème position. Franck passe Patrice dans la ligne droite. Teo tente de passer Jose et Lionel  mais n'y parvient pas. Teo est passé devant José avec un peu de pare chocs en moins. Patrick tente de passer Franck et Patrice en bagarre et perd le contrôle ...  il sort de la piste. Christophe Miquel le rejoint sur le bord de l'autre côté. Thomas est second. Teo remonte sur Florian. Raphaël Sousa revient dangereusement sur Franck. Nous savons que ce pilote n'a aucun scrupule à venir fortement au contact. Lionel attaque sans relâche Jose, Teo sur Florian, Franck sur Patrice. La bagarre est partout. Raphaël est sorti de piste. Lionel est 6ème. Franck est collé à Patrice qui lui même est dans les pares chocs de José. Drapeau jaune sur une partie de la piste, ce qui force les concurrents à rester sur leurs positions. Teo a passé Florian. Il est 4ème. Teo a une roue jumelé crevée. Franck a passé Patrice, il va s'attaquer à Jose. Lionel remonte , gagne du terrain. Va-t-il parvenir à revenir sur Florian ? Stephane est juste derrière Patrice avec Aurelien dans son rétro. C'est bon, Lionel est derrière Florian. Il va tenter la 5ème place. Téo tient bon malgré sa roue crevée. Lionel passe et remonte sur Teo à toute allure... Martial Defaye se rapproche d'Aurélien. Franck met la pression à José.  Va-t-il faire comme à son habitude,  attendre le dernier tour pour aller chercher les freinages les plus tardifs... et passer dans les dernières virages ?? Lionel est dans les roues de Teo. Les premiers ont déjà mis un tour aux derniers. Il reste un tour. Lionel attaque Teo et  Patrice tente l'attaque sur Franck. Teo se loupe au freinage mais garde sa place. Dernier virage .... Lionel a essayé et non ça ne passe pas mais du spectacle il en aura offert ! Franck semble s'être fait passer par Patrice et Stéphane. Mais nous ne pouvons en dire plus pour le moment car ce n'est qu'après le drapeau à damiers que l'on a pu voir les mastodontes apparaitre...

Le classement:



L'heure est à l'épreuve mécanique. C'est au tour des mécaniciens d'entrer en scène...

L'épreuve mecanique se fera en 2 groupes. Top chrono premier groupe... Le serrage est vérifié... et Teo Calvet et Raphaël Sousa ont été exclus pour roues non serrées. Place aux équipes du second groupe qui elles le feront sous la pluie... C'est l'équipe d'Anthony Janiec qui prend l'avantage, puis suivent les garçons du TCS. Dans ce groupe : 1er équipe d'Anthony Janiec puis celle de Martial Defaye. Top pour le TCS mais bien après d'autres concurrents.  Le podium est perdu mais reste à voir si, depuis la dernière fois, la progression est la ? mais au contrôle du serrage, l'équipe de Martial est déclassée...

Classement : 1er équipage d'Aurélien Hergott - 2ème équipage d'Anthony Janiec et 3ème celui de Sébastien Descoffres.



C'est l'heure de la "super finale" !  Une course "bonus " ne comptant pas pour le classement au Championnat de France. L'ordre de départ se fera dans l'ordre d'arrivée de la course précédente. Moteurs en marche... le "Pace Truck" se met en route avec l'enfilade de concurrents derrière lui. GO ! C'est parti ! Franck est 8ème. Gregory Ostaszewski et Téo Calvet sont côte à côte. Stéphane Languillat et Patrice Lacouve aussi. Puis Raphaël Sousa et Patrick Chatelain. Stéphane Languillat fait l'intérieur à Patrice Lacouve, Patrick, lui, passe le 66. Anthony Janiec à son habitude, prend le large . José Sousa tente se remonter sur Florian Orsini, tout comme Patrice Lacouve sur Franck. Le Bordelais ne s'est pas laissé faire face à la pression parisienne ! Et Franck compte bien avoir sa revanche et ne pas laisser Patrice Lacouve le repasser. Franck part à l'attaque de Jose Sousa... Devant, les 5 premiers semblent sereins,avec assez de distance pour ne pas jouer de bagarre. Actuellement la bagarre se joue entre Patrice Lacouve, Stephane Languillat et Aurelien Hergott. Florian Orsini est 6ème, presque un peu seul. Patrick Chatelain est dans les pares chocs de Stéphane Languillat qui doit tenter de revenir coller à Patrice Lacouve sans se faire dépasser par notre ami Patrick. Jose Sousa commence à revenir sur Florian, tandis qu ' Anthony,  Thomas,  Gregory,  Teo et Lionel se distancent... Les bagarres deviennent plus rares, sauf de la 9ème à la 13 ème position !  5 concurrents au coude à coude ! Patrick attaque Stéphane mais loupe sa vitesse en sortie de virage et reste derrière Stéphane. Jose Sousa est très incisif  sur Florian. Il lui fait l'intérieur et proprement lui prend la 6ème place. Que va choisir Franck ? Franck opte pour être dans ses roues, il se décale. Franck va jouer sur le freinage il croise et non ça ne passe pas... Mais il reste 2 tours pour poursuivre la pression. De la fumée se dégage de la roue arrière droite de Patrick... Il semblerait que Raphaël Sousa soit venu au contact et lui ait plié un élément qui vient frotter sur sa roue. Raphaël a pris la place de Patrick mais ce dernier n'a pas dit son dernier mot... Franck , quant à lui, repart à l'attaque dans les derniers virages... attention... et une et deux et trois attaques ... Ils sont côte à cote et il passe Florian alors qu'il ne reste que 2 virages et bravo ! il passe le drapeau à damiers devant Florian. Franck termine donc 7ème. Florian et d'autres se relâchent en faisant le spectacle ... de glisse !

Bravo à tous les concurrents pour ce week end et surtout bravo aux équipes techniques qui dans de nombreuses écuries ont travaillé dur !