Cliquez sur l’affiche pour vous rendre sur le site GP Nogaro

Horaires prévisionnels manche de Nogaro

Et pour suivre en live les chronos de courses c’est ICI

Jeudi 18 juin 2015

La semi est arrivée dans la nuit et après une courte « sieste » l’équipe s’est installée: montage de la structure, nettoyage de l’ensemble et pour finir petit moment de détente entre teams amis…

Vendredi 19 juin 2015

Le paddock se réveille sous un petit crachin qui devrait disparaître dès l’après-midi… Nous avions prévu de participer aux essais « privés » à 9h30. Finalement, cela n’était pas opportun puisque l’état de la piste (humide) ne devrait pas perdurer et donc les réglages auraient été faussés. Franck en profite pour parcourir d’un œil avisé les moindres recoins de sa monture !

Le soleil a pointé le bout de son nez… l’équipe est fin prête à démarrer ce week-end.

30 minutes d’essais libres pour adapter les réglages au circuit gersois.

Puis, pour faire plaisir à ses fidèles spectateurs, le circuit Paul Armagnac Bigorre a organisé une parade dans les rues de la ville, de l’ensemble des camions du Championnat de France et d’Europe.

Quel plaisir, pour notre pilote et notre équipe, de partager ce moment avec les fans; une rencontre particulièrement chaleureuse ! Au cœur du village, tous les pilotes se sont mis à l’ouvrage pour « marquer » cet instant…

Ainsi se termine cette belle journée


Samedi 20 juin 2015


L’équipe se réveille enfin sous le soleil …

9h50 - le Volvo VN prend la piste pour des essais libres … Franck va tester les nouveaux réglages effectués en fin de soirée par l’équipe des mécaniciens. Ils recherchent le meilleur équilibre entre tenue de route et passage de la puissance au sol. Depuis l’ajout de la barre de torsion à l’inter-saison, l’équipe repart à zéro concernant les réglages spécifiques à ce circuit.  

Essais chronos - Nous enchaînons cette matinée par les premiers essais qualificatifs de ce WE. Franck se place dès les premiers tours en 7ème position, à moins de 6 centièmes de seconde de JC Labadie. Ils sont alors quatre à tourner dans la même seconde : Teodosio, Sousa, Labadie et Franck. C’est alors que …. Franck est forcé de se ranger sur le bas-côté … Très vite, notre team manager nous annonce : « casse! … La séance se termine là ! » Il nous faudra attendre la fin de la séance pour obtenir plus de précisions. Pendant ce temps là, peu de changement auprès des autres concurrents; et toutefois, quelques frottements , surprenants lors d’essais. Th. Robineau a heurté JC Maury et fait un tête à queue. Aux essais chronos Franck termine 7ème …

Maintenant, place au talent des mécaniciens…. Il n’ont que trois heures pour changer la boîte, à l’origine de la panne…

Et bien sûr .. Un certain pilote qui ne peut s’empêcher de mettre les mains « dedans »

C’est dans ces moments là que l’on peut voir l’esprit qui règne dans notre belle Coupe de France… Merci aux mécaniciens du Team ARAVI de nous avoir prêté main-forte pour tenter de prendre le départ de cette première course du WE.
Malheureusement il aura manqué 15 mn à l’équipe pour terminer la réparation et pouvoir prendre le départ sur grille. Franck va tenter quand même une sortie pour prendre un départ à partir de la ligne des stands… Les secondes s’égrènent … le départ de la course est lancé… Franck retire son casque… l’équipe continue la réparation.

Pendant ce temps, le départ de la course se déroule au mieux, sans contact ni modification de la grille de départ … Tout au long de la course la tête restera identique : José Rodriguez, Lionel Montagne et Th.  Robineau qui a multiplié les tentatives d’attaque sur Lionel sans parvenir à ses fins. Et c’est ce même classement qu’on retrouvera sous le drapeau à damiers.

Points de la C1

Points totaux CDF

Course 2

Dès les premiers virages, Franck remonte 4 concurrents avant de s’attaquer à Stéphane Languillat dans la première ligne droite. A savoir que, Franck n’ayant pas participé à la course N° 1, il est parti en fond de grille et José Sousa qui devait prendre le départ en pôle par grille inversée est arrivé en retard et s’est donc élancé de la voie des stands derrière les autres concurrents une fois le tour de chauffe effectué. Franck passe son ami Patrick dans le 2ème tour et se lance à l’assaut pour rattraper le retard qu’il a. Devant lui, JC Labadie… Encore 10 tours pour revenir. Patrick contient Stéphane… c’est une belle bagarre. Devant, nous retrouvons Th Robineau, puis José Rodrigues, Téodosio, puis Lionel Montagne et loin derrière JC Labadie. Sousa dépasse Stéphane puis, dans une superbe bagarre, Patrick. Alors que Franck améliore ses temps au tour, JC Labadie en fait de même. Cela paraît maintenant difficile de revenir dans ses pare-chocs. De même pour Sousa qui ne parviendra pas à gagner plus de terrain pour être dans le rétro du VN. Nous sommes sur la 2ème moitié de course. Lionel ne cesse de lancer l’assaut sur J. Rodrigues qui maintient sa position pour l’instant. Stéphane, quant à lui est collé derrière Patrick. La 3ème place n’est pas encore jouée… Lionel ou José Téodosio ?  Mais ni Lionel, ni Stéphane ne parviendront à dépasser leurs adversaires.

Donc sous le drapeau : Th Robineau, José Rodrigues, José Téodosio, Lionel Montagne, JC Labadie, Franck pour la 6ème position, José Sousa, Patrick Chatelain, Stéphane Languillat …

Dimanche 21 juin 2015

Le warm-up se déroule sous un très beau soleil. On peut voir aux temps inscrits que les pilotes ne cherchent pas les chronos, ils réveillent tout simplement leurs montures …. Et Franck rode la nouvelle boîte de vitesses.


Essais qualificatifs :

Dans la première moitié de séance, Franck oscille entre la 6ème et la 7ème place. Il ne parvient pas à faire un tour complet sans être ralenti par un autre concurrent. Il fait donc un passage par les stands et reprend la piste en conservant une certaine distance sur son prédécesseur.

Et hop… Il gagne 2 secondes et prend la 5ème position. Devant, Lionel Montagne est en 2ème position derrière J. Rodrigues. Ils sont 3 concurrents dans un mouchoir de poche jouant leur position sur quelques centièmes de seconde et se bagarrent pour les 2, 3 et 4ème places. D’ailleurs alors, Thomas Robineau prendra la 2ème position à Lionel dans le dernier tour avant que le drapeau à damier s’abaisse.

Franck fait donc un 5ème temps.

Le circuit de Nogaro est connu pour sa grande convivialité et cette année encore nous la fait partager … L’équipe du team TCS s’est mise sur son 31 … ou plutôt 39 … pour faire honneur à la soirée de cocktail organisée. Au menu : produits du terroir et bandas (fanfare régionale) … Un grand Merci pour cette soirée !

Course 3

Départ retardé pour cette course N° 3 suite à la présence de gasoil sur la piste. Le camion à l’origine de cette fuite, le N° 12 de Treuvet est sorti de la grille. Il y a apparemment du gasoil sur tout le circuit et on s'emploi à l’absorber car il rend la piste vraiment trop glissante . Le N° 10 (Bassanelli) partira de la piste des stands.

Le départ est lancé… Franck perd trois places puis remonte très vite sur Stéphane. Avant le second tour, gros panache de fumée sur le camion d’Olivier Bouzige qui immobilise sa monture sur le côté. Franck est dans les pare-chocs de J. Sousa. Devant, J. Rodrigues, suivi de Th Robineau, Lionel Montagne, JC Labadie, José Sousa puis Franck. Il doit absolument gagner cette bagarre. Cette 6ème position signifierait un départ en pôle pour la course suivante. Une fois de plus, Franck met une pression énorme à son adversaire… Franck gagne au freinage et J. Sousa à la reprise en sortie de virage, José ne se laisse pas impressionner. Devant, rien ne semble de pouvoir changer… JC Labadie est au ralentit… Franck passe 6ème ! Mais la 5ème position est si proche ! Franck multiplie les tentatives de dépassement. Franck fait l’intérieur et passe José Sousa…. Il semble s’envoler maintenant! Lionel remonte sur Th Robineau. Il a d’ailleurs pour le moment le meilleur temps au tour.

C’est le dernier tour, JC Labadie est maintenant rentré aux stands. Sousa est désormais à 4 secondes derrière Franck.

Sous le drapeau : J. Rodriges, Th. Robineau, Lionel Montagne, J. Teodosio, Franck, J. Sousa, St. Languillat, Patrick Chatelain pour les huits premiers

Course 4

C’est un départ mouvementé pour cette dernière course ! Très vite Lionel Montagne, J. Rodrigues et Sousa reprennent leurs positions de leaders. Patrick Chatelain connait une bagarre qui le pousse dans l’herbe… Franck est 5ème. Très vite également, José Rodrigues fait son envolée avec son « european truck » … Th. Robineau dépasse Franck dans le 3ème tour. Lionel est à l’attaque sur Sousa, mais avec le second camion du VTR dans ses pare-chocs (Téodosio). Alors qu’il tente l’attaque sur Sousa, Téodosio vient se glisser sur le côté, mais personne ne se laisse faire et ils conservent leurs positions. Th. Robineau essaie de passer Teodosio.. Les cinq hommes sont vraiment dans un mouchoir de poche et offrent un superbe spectacle ! Dans la bagarre Th. Robineau perd 3 places et se retrouve derrière Stéphane. Lionel de son côté met une telle pression qu’il prend la seconde position et prend son envol… Franck, quant à lui, fait de multiples tentatives sur Teodosio. Maintenant que les deux premiers sont loin, devant c’est une bagarre en trio avec 2 VTR « european trucks » et Franck. Th. Robineau passe Stéphane Languillat et tente de revenir sur Franck. Il est encore loin mais le nombre de tours restant est suffisant pour remonter. Il reste 4 tours. En fait nous apprenons que Th. Robineau a été pénalisé pour son départ et a pris un « drive through » (pénalité qui consiste à faire un passage à allure réduite dans la voie des stands). Robineau vient grignoter à chaque tours des mètres pour réduire la distance. Franck le voit dans ses rétroviseurs. Ce qui le motive à renouveler ses attaques. Robineau tente de se glisser et vient au contact de Franck. C’est « chaud ». Franck ne se laisse pas faire. Robineau passe mais … va à la faute sur Teodosio! Franck en profite et passe Teodosio … Il est donc 4ème !!! Il reste un demi-tour… Franck donne tout pour passer Sousa. Trop peu sur un demi-tour… Il frôle le podium tout en savourant cette 4ème position !

PHOTOS

RTOUR ARCHIVES