le réglement
des Hommes des Camions des Courses Bonus Truck CompEtition Spirit Team TCS

Les courses de cette Coupe de France sont disputées par des véhicules issus de la série. Ces camions dont la puissance avoisine les 1050 chevaux pour les plus performants sont modifiés sur de nombreux points pour les adapter à la piste. Tout le superflu dans les cabines et sur le châssis est supprimé pour gagner du poids. Les châssis sont rigidifiés à l’aide d’un faux châssis et les suspensions sont spécialement adaptées à la piste. Des équipements spécifiques à la compétition sont installés (siège baquet, arceaux de sécurité, coupe circuit, etc… Normes FFSA).


Lors des meetings de la Coupe de France, les camions participent à des essais libres, des essais qualificatifs (chronométrés), une séance de warm-up le dimanche matin et quatre courses dans le week-end. La grille de départ des courses 1 et 3 est établie selon les meilleurs temps réalisés lors des essais qualificatifs 1 et 2. La grille de départ de la course 2 est établie en fonction du classement de la course 1 avec inversion des 3 premières lignes. La grille de départ de la course 4 est établie en fonction du classement de la course 3 avec inversion des 6 premiers pilotes. Ainsi, pour les courses 2 et 4 la première ligne sera constituée des 5ème et 6ème des courses 1 et 3 ; la deuxième ligne sera constituée des 3ème et 4ème ; la troisième ligne sera constituée des 1er et 2ème. Le classement de la course 1 départagera les éventuels ex aequo.


Le départ des courses s’effectue « départ lancé », un premier tour « de chauffe » derrière un « pace truck » qui détermine une allure d’environ 70 km/h et qui s’efface de la piste en vue des feux de départ…

Pour assurer le spectacle, les organisateurs peuvent adjoindre des épreuves (non prises en compte dans le classement coupe de France) telles que gymkhana et épreuve mécanique qui, combinées ou non avec le classement d’une course, donneront lieu à une remise de coupe aux teams classés.

Caractéristiques des camions de course :


    Cylindrée : 13 litres maximum avec bride d’admission turbo de 65 mm,

    Poids minimum : 5500 kg,

    Répartition du poids 3300 kg mini sur essieu AV et 2200 kg sur essieu arrière,

    Boîte de vitesses manuelle de série (et doit être actionnée par le pilote donc, Tipmatic, EPS… interdit),

    Système antiblocage des freins interdit (ABS),

    Système anti-patinage interdit.



La Vitesse :

    Pour des raisons de sécurité, la vitesse maximale autorisée en course, comme en essais, est de 160 km/h. Sans cette restriction, certains pourraient dépasser les 220km/h !

    Le contrôle de cette vitesse est effectué par un système satellite de type GPS (qui fait office de «boîte noire» des camions). Grâce à ce moyen de contrôle très précis, toutes les vitesses sont enregistrées tant que le camion est sur le circuit. Toute une série de pénalités est prévue jusqu’à l’exclusion du pilote à la quatrième infraction constatée.



Les points :


L'EUROPEAN TRUCK RACING CUP, c'est le véritable championnat d'Europe des Courses de Camions, reconnu officiellement par la rigoureuse Fédération Internationale Automobile.

Chaque saison, cette compétition décerne les titres européens officiels des pilotes et des constructeurs, sur la base d'une réglementation stricte tant du point de vue sportif qu'au plan de la sécurité.

La course de camion, c'est :



- une vitesse maximum autorisée de 160 km/h

- un circuit homologué F.I.A.

- une cylindrée maximale de moins de 13 litres

- un poids minimum de 5 500 kg

- fumée noire, A.B.S., A.S.R. interdits

Documentation à télécharger sur le site de la FIA

Documentation à télécharger sur le site de la FFSA

Pour télécharger les fichiers PDF nous vous conseillons d’installer la dernière version d’Acrobat Reader :

ARCHIVES

le calendrier les circuits le réglement la sécurité les drapeaux

calendrier

circuits

règlement

sécurité

drapeaux

classement

classement

La réglementation TECHNIQUE est téléchargeable ICI

La réglementation concernant le Championnat de France est téléchargeable ICI