ATTENTION ! Samedi, événement à ne pas « louper » … le duel fratricide entre l’Iron Knight,  le camion le plus rapide du monde piloté par le légendaire Boije Ovebrink,  pilote « Volvo » et le VN de Franck sur la ligne droite du circuit …

Jeudi 06 octobre 2016

17h00 - première prise de contact entre Boije Ovebrink et Franck …

Samedi 08 octobre 2016

Séance d’essais libres 1 … beaucoup de monde sur la piste … se mélangent aux pilotes de la coupe de France des pilotes « invités », parmi lesquels nos amis Britanniques et Portugais


Grâce à ces essais, Antonin VINCENT a pu valider les modifications faites hier au soir afin de régler le problème de coupure moteur… Pour Franck, le VN présente un manque de « grip » des pneus… espérons que cela évolue avec la température extérieure.

Séance d’essais libres 2 - ça glisse toujours sur la piste et … quelques uns font des « pirouettes » Franck démarre cette séance en 13ème position. On peut le voir danser sur la piste, il ne semble pas avoir retrouvé de la « grip » … puis après quelques tours, les pneus chauffent enfin et il remonte en 9ème position avec devant lui 3 concurrents britanniques … Ce ne sont que des essais libres… rien ne peut se dessiner encore avant les essais qualificatifs. Franck rentre aux stands… quelques petits réglages. Pendant ce temps, Stéphane Languillat vient à son tour passer devant Jérémy Robineau. La séance est terminée. Nos mécaniciens vont pouvoir faire le point. Durant cette séance, Antonin est rentré aux stands à plusieurs reprises… le camion fait des coupures entre 140 et 160 km/h . Il pointe quand même à la fin de ces essais en 17ème position.

Essais qualificatifs pour la course 1 -  13h08 - c’est avec près de 20 minutes de retard sur le programme que les camions prennent la piste, en cause quelques sorties de route en championnat d’Europe, ce qui fait que les dépanneuses ont du tracter du bac à sable quelques bolides. A savoir également que nos amis britannique n’ayant pas la même réglementation sur les moteurs, cela peut jouer sur les chronos. Après deux tours, nous avons au classement Thomas Robineau, Lionel Montagne, José Rodrigues, José Téodosio, JC Labadie, Simon Reid (invité) Michael Oliver (invité) Matthew  Summerfield (invité) puis Franck. Antonin est pour le moment 20 ème. Stuart Oliver passe Franck à seulement 7/100 de seconde. Pour l’instant notre pilote est 6ème en Coupe de France et 10ème en comptant nos amis britanniques. Oliver Janes (invité) entre dans le classement en 9ème position, ce qui fait passer Franck en 11ème position (total) et toujours 6ème (Coupe de France). Vincent Crouzade remonte en 14ème position ce qui rétrograde Antonin à la 17ème place. Franck est rentré aux stands près 4 tours, d’autres réglages sans doute à tenter. Il reprend la piste. Devant Franck pas de changement dans le classement. Il reste deux minutes d’essais. Franck n’améliore pas son temps mais passe devant la ligne droite des stands juste avant que ne s’agite le drapeau à damier. Il peut donc encore tenter dans ce dernier d’améliorer ses chronos.

1ère course -

La grille de départ se présente ainsi :

Le départ est lancé. Dans les premiers virages, Lionel et Thomas sont côte à côte, mais Thomas tient bon. J. Rodrigues est 3ème en attaque sur Lionel. Tête à queue de J. Sousa. Franck fait un beau départ. Dès le premier tour, il est 7ème. Summerfiel part dans le bac à sable. Drapeau jaune… les concurrents ne peuvent plus se doubler. Les concurrents se resserrent. Drapeau rouge… nouveau départ derrière le « pace truck ». Stuart Oliver, qui est parti des stands peut reprendre sa 10ème place sur la grille. Franck était très bien parti. Nous espérons qu’il en soit de même pour le second départ. Summerfield se remet sur la grille. Thomas, alors qu’il effectuait le tour de chauffe, crève à l’avant gauche. Franck s’est fait « serrer » par les concurrents britanniques. Lionel semble eêtre parti un peu plus lentement, ce qui propulse  Rodrigues en tête. Labadie est second. Au premier passage, Franck est 11ème. Un second départ qui n’aura pas profité à nos pilotes préférés. Franck est juste derrière Patrick Chatelain, mais le passe devant la ligne droite des stands. Antonin est 18ème. Après réparation de sa roue, Th. Robineau repart des stands mais avec un tour de retard. José Sousa rentre aux stands. Franck rentre aux stands … le camion fumait beaucoup juste avant. Bassanelli rentre également aux stands… puis Louisfert. Franck sort du camion … abandon … Manuel Rodrigues à son tour rentre aux stands…. Quelle hécatombe… Les derniers concurrents se font rattraper par le trio de tête… Sous le drapeau :

Cette course atypique, par ses rebondissements inattendus, risque de bouleverser le classement de la Coupe de France…  

La panne est « bêtement » une diurite de turbo qui a lâché …

Course 2 - Après deux départs avortés par drapeau rouge de la C2 du championnat d’Europe (beaucoup de casse : seuls 8 camions ont pu prendre le 3ème départ), la C2 de la Coupe de France part avec un énorme retard… Mais sans Franck car la réparation se révèle extrêmement compliquée. Donc nous allons particulièrement surveiller Antonin Vincent au volant du FM12. 19h17: départ derrière le pace truck. Lionel fait un magnifique départ et prend de suite la pôle. Antonin est 16ème en prenant un départ très « sage ».JC Labadie part en 360° et se gare littéralement devant l’entrée des stands. Mais Lionel est en difficulté… il passe au ralenti. Antonin est toujours 15ème mais du coup se retrouve en 14ème position.  Lionel s’arrête aux stands. José Téodosio est en tête, suivi de Summerfield, de Stuart Oliver puis de José Rodrigues et Th Robineau. La nuit est presque tombée et les phares des camions luisent. Patrick Chatelain se trouve en 10 et son compère Vincent Crouzade le suit en 11ème position. J Rodrigues et Th Robineau , en appui l’un sur l’autre … José passe … puis Th Robineau le repasse à son tour. Devant: J Téodosio, Summerfield, Stuart Oliver forment le trio de tête. Ils rattrapent les retardataires .. José Sousa dépasse Vincent Crouzade puis Patrick Chatelain… Teodosio, pressé par Summerfield part faire un tour dans le bas côté et se retrouve 5ème. Robineau prend la deuxième place. Antonin reste 15ème du classement total donc 10ème du classement Coupe de France.

Juste avant la montée sur le podium, la direction de course annonce une pénalité sur Summerfield, ce qui pousse Th Robineau à la tête du classement

Et le duel ? Et bien … il a eu lieu… et ?



BRAVO BOIJE ! BRAVO L’IRON KNIGHT !

Dimanche 09 octobre 2016

C’est sous une fine pluie que le jour se lève sur le circuit…

Il est 09h00 heures et le warm-up de la Coupe de France s’élance. La piste est glissante et froide.


Essais chrono - La séance d’essais chrono démarre par un tête à queue sans gravité d’un concurrent. La piste est humide avec 11 degrés dans l’air. Rien d’étonnant donc … Les premiers temps apparaissent et on retrouve le classement suivant : J. Rodrigues, Th Robineau, J. Teodosio, Lionel Montagne, Stuart Oliver, J. Robineau, Labadie, Reid, Sousa, Janes, Patrick Chatelain, Christophe Miquel, , Manuel Rodrigues, Stéphane Languillat et Franck. Dès le tour suivant, Franck récupère 3 places, Antonin est 19ème. Les concurrents mettent environ 7 secondes de plus qu’hier pour faire un tour de circuit. Le résultat d’une piste mouillée et froide. La pluie recommence à pointer son nez… une aubaine pour nos amis britanniques. Cette pluie ne va pas aider les concurrents pour réaliser un meilleur chrono. Il reste encore 6 minutes. Lionel fait un passage par les stands et reprend la piste, de même pour Stuart Oliver et Jeremy Robineau. Janes est désormais 3ème et c’est M. Oliver qui vient prendre sa place dans le classement. Patrick est 14ème, Th Robineau a vu son chrono annulé sur ce tour car il est passé hors trajectoire autorisée. Plus que 2 mn. Franck est rentré aux stands. Il ne reprendra pas la piste. Antonin est passé 20 ème. Et Franck 13ème après que son ami Patrick lui ait pris la place à une demie seconde. Le drapeau à damier est levé …

En direct dans les stands, notre pilote Franck Conti explique que les pneumatiques ne chauffent pas et il a donc du mal à trouver de l’adhérence. Le VN étant très « pointu » dans sa conception du chassis, il est par conséquent plus sensibles que d’autres à la température.

La grille de départ de la C3 se détermine ainsi :

Epreuve du gymkhana - JC Labadie est le premier à s’élancer. Il touche 4 quilles ce qui lui donne des pénalités de temps. Antonin part en 2ème Aucune quille touchée. C’est de manière appliquée qu’il terminera. Il est devand JC. Puis c’est Vincent Crouzade qui part, plus rapide, mais 3 quilles  sont touchées. Antonin reste 1er. Suit Martial Defaye qui fait un très bon départ, un sans faute et récupère la 1ère place. . Thomas part à toute vitesse son camion va très bien sur cette épreuve. Il fait un très beau parcours mais c’est sur la quille finale qu’il se loupe. . Franck s’élance à son tour, enchaîne parfaitement et touche comme il se doit la quille finale… et c’est Christophe qui part derrière Franck Sans faute également mais moins rapide que Franck . Pour le moment tout se joue entre Franck et Martial. Que va faire Jeremy .. Sans faute mais lus lent que le trio de tête semble-t-il… Lionel part comme une balle mais touche deux quilles Chaque quille ajoute 2 secondes au temps final. Daniel Lebouucher lance difficilement son Daf. Il s’applique mais s’arrête trop tôt et ne touche pas la quille. Le temps sera malheureusement trop long pur être classé. Suit le Daf de M. Bassanelli, sans faute avec un temps pas trop mal.Patrick Chatelain prend la 1ère quille puis ue seconde et fait malheureusement un strike sur les quilles finales. Stéphane se loupe au départ dans le lancement mais prend une série de quilles. .. Lemonnier prend 3 quilles. Teodosio prend un bon départ et s’applique mais fait la faute avec un beau strike sur les quilles finales. Sousa accélère fort… il enchaîne mais il déplace une quille et termine bien. Sans cette quille, il aurait pu être sur le podium. Louisfert nous fait une belle preuve de pilotage et fait un parcours parfait… Il pourrait prendre un podium… Manuel Rodrigues se lance … tranquillement, prend quelques quilles et termine … doucement … un Rodrigues en suit un autre puisque cette fois, c’est José Rodrigues qui prend la piste… Une quille et un freinage loupé… Il ne se classera pas. Classement final …. À venir ….




Résultats épreuve méca d’hier au soir :

1/ Equipe Aravi : Montagne 2/ Téodosio 3/ Th Robineau


Résultats épreuve gymkhana :

1/ Lionel Montagne  2/ Martial Defaye 3/ Franck

Course N° 3 -

Course 4

Bilan sur cet accident …

Alors que Franck est à 160 km/h, en pleine ligne droite, le concurrent britannique Janes, invité n’ayant rien à jouer sur ce championnat, vient percuter de côté une première fois puis une deuxième fois Franck. Notre pilote part alors de côté. Le Britannique poursuit tout de même son accélération et traîne ainsi Franck sur 100 mètres. Vincent Crouzade arrive soudain derrière et n’a pour visibilité qu’une épaisse fumée. Et lorsque il reprend le visuel, c’est lorsqu’il vient percuter le museau du VN.

Résultat:

Vincent est à l’arrêt, il ne pourra ni finir cette course, ni la suivante.

Le Britannique a été exclu du meeting des 24 heures…

Et Franck ? …. Le VN est HS, il ne pourra finir la saison et être présent à Albi: chassis plié, radiateur cassé… trop de dégâts pour tout refaire à temps.

PRIX ESCRA / ESCRA PRIZE

2016

Le prix ESCRA de la meilleure assistance technique des 24 Heures Camions 2016 a été attribué par le jury, le dimanche 9 octobre à l’équipe des mécaniciens du camion VOLVO N° 39 (Team Franck CONTI) :

- Alexandre Di CRISTOFANO

- Jérémy CHARVIN


The ESCRA Prize of the best technical assistance was awarded by the jury on the Sunday 9th october 2016 to the team of 2 mechanics of the VOLVO Number 39 (Team Franck CONTI)


- Alexandre Di CRISTOFANO

- Jérémy CHARVIN

RETOUR ARCHIVES