des Hommes des Camions des Courses Bonus Truck CompEtition Spirit Team TCS le calendrier les circuits le réglement la sécurité les drapeaux

calendrier

circuits

règlement

sécurité

drapeaux

classement

classement

CHARADE 13 / 14 Mai

Vendredi 12 mai


L'ensemble est arrivé sur le circuit à 2h 20. Au réveil, le rituel est lance : montage de la structure et nettoyage de l'ensemble et du camion de course. Après le repas, le VN rentrera en piste

Essais privés :

Et voici le premier feu vert de la saison qui s'allume. Les pilotes de la Coupe de France Camion prennent la piste pour 10min de roulage. Cela va leur permettre de vérifier si tout est en ordre et en sécurité avant d'embarquer à leur coté les invités de la presse.

Premier arrêt aux stands après 3 tours avec : relevé des premières valeurs, des premières impressions et analyses du pilote suite aux modifications du train arrière

Les mecaniciens modifient la protection de transmission qui venait en interférence avec l'arbre de transmission.  Et notre mastodonte reprend la piste pour les essais libres

Les modifications d'intersaison sont bénéfiques.  L'équipe voulait gagner en souplesse, c'est chose faite.

Verdict de cette séance et de cette journée : modifications concluantes ! Il ne reste que les réglages à améliorer…

Samedi 13 mai

Essais libres N° 2 -

Réveil humide sur circuit de Charade.  Les conditions humides de la piste ce matin nous imposent de travailler sur la barre de torsion afin de maximiser le grippe du train arrière.  Les bonnes sensations hier après midi sont toujours présentes, ce qui augure une bonne séance qualification.  A noter qu'un support du tirant de pont a cassé, nous devons donc le réparer d'ici la séance qualificative de 10h30

Essais qualifs :


C’est entre deux averses que les camions de la Coupe de France prennent la piste. La réparation s'est faite dans les temps. Le Volvo s'élance. Après deux tours, Antony Janiec est en tête, suivi de Thomas Robineau, José Teodosio, Louis Meric, Florian Orsini, José Sousa, Patrick Chatelain puis Franck. Martial Defaye est rentré aux stands. L'équipe stucte l'arrivée de franck pour un passage aux stands. Antony rentre également tandis que Martial reprend la piste. . Pendant ce temps, les autres concurrents améliorent leurs temps, la mécanique est chaude. Au 5ème tour, alors qu'il ne reste que 2mn 40, levée du drapeau rouge. Franck est alors 12ème : il n'aura pas pu reprendre la piste pour améliorer son chrono.

Sous le drapeau rouge , le classement de ces essais donne: Antony Janiec, Jose Téodosio, Thomas Robineau,  Louis Meric,  Patrick Chatelain, Florian Orsini, José Sousa, Grégory Ostaszewski,  Stéphane Languillat, Lionel Montagne, John Hemming ,  Franck,  Vincent Crouzade,  Jean Charles Mauri,  Sébastien Descoffres. .. Ces premiers essais qualificatifs réussissent à nos amis toulousain tandis que c'est un peu plus difficile pour Lionel et Franck. Ces premiers essais qualificatifs réussissent à nos amis toulousains tandis que c'est un peu plus difficile pour Lionel Montagne et Franck. .

Les équipes restent motivées et comptent bien arriver à la première course avec de meilleures performances.

Le drapeau rouge a été levé suite à sortie du Finlandais John Hemming, invité du Grand Prix. Plus de peur que de mal : il rentre aux stands avec seulement quelques dégâts  de carrosserie.

Côté TCS, après 3 tours de bonnes sensations,  le camion présente un problème de pression Gasoil. Même sans le drapeau rouge, le Volvo n’aurait pas pu reprendre la piste. L’équipe ne perd pas une minute et se met à l’ouvrage pour solutionner ce problème.

On découvre ….

Grille C

Les efforts fournis par le plateau de la Coupe de France pour pour une bonne présentation ne sont pas justement récompensés par  des efforts équivalents de la part du circuit de Charade ! Coupures de courant régulières et état pitoyable du paddock poids lourds…

Course 1 - Les camions prennent place sur la pré-grille. Le Volvo est prêt!

Les moteurs se remettent en marche ... évacuation de la piste et .... c'est parti pour le tour de chauffe avant le départ lancé. La pluie s'est arrêtée juste avant cette première course de la saison. Attention ... feu vert ... Pas de casse dans ce départ. Franck a déjà repris des places dans les premiers virages, il est 10ème et va tenter de passer Sousa. Devant, Lionel, lui aussi, est déjà remonté en 6ème position juste derrière Patrick. au premier tour, Anthony Janiec, José Teodosio, Th. Robineau, Louis Meric, Patrick Chatelain, Lionel Montagne, Florian Orsini, Grégory Ostaszewski, José Sousa et Franck. Janiec creuse l'écart.  La bataille se livre entre Florian et Gregory puis entre Sousa et Franck dans le 2ème tour. Florian perd le contrôle ... Vincent Crozade reste bloqué. Les trois premiers ont pris de l'avance. Cet incident a fait perdre de la distance à Franck sur Sousa. Franck est 9ème. Devant il reste une bataille entre Lionel et Patrick. Nos deux amis semblent prendre plaisir, surtout Patrick qui aime les pistes glissantes! Lionel ne cesse de tenter l'attaque mais le "vieux loup" ne se laisse pas imressionner. La piste s'assèche à chaque tour... Lionel finit par se faire entendre ... Desormais, Patrick doit surveiller Gregory et ... trois virages pus loin... c'est fait ... Patrick aura livré une belle bataille. Stéphane Languillat, lui aussi surveille dans ses rétro le Finlandais John Hemming. Lionel et Grégory Ostaszewski tentent maintenant de remonter sur les autres déjà bien loin. Dans le virage avant la ligne droite des stands, malheureusement, Stéphane part dans le bac à sable. Impossible pour lui de reprendre la piste. Lionel revient sur Louis Meric. Devant, Thomas Robineau ne parvient pas à flirter avec les pare-chocs de Teodosio. Franck s'est fait prendre sa place par l'"invité" John Hemming. A chaque tour, Lionel gagne du terrain. Nous sommes dans l'avant dernier tour de cette course et la pluie reprend du service... Celà permet à Franck de revenir dans les pare-chocs de John. Lionel part à l'attaque ... Thomas Robineau est lui même à l'attaque dans ces derniers virages... rien n'est joué avant le drapeau à damier.

Sous le drapeau :

Anthony Janiec, José Teodosio,Th.  Robineau, Louis Meric avec Lionel très très proche derrière, Patrick, José Sousa, John Hemming puis Franck qui a  perdu une place dans le virage de la cuvette.
Le team Orsini a modifié le train avant de leur camion pendant l’inter saison mais cela ne semble pas les satisfaire et serait même à l’origine de la sortie de route de Florian.


Course 2 - Et voici l'heure de cette deuxième course.

Départ inversé pour les 6 premiers concurrents.


Vert ! Au premier virage Lionel prend la pôle… Patrick reste second … puis se fait dépasser par Th. Robineau. Franck fait un magnifique dépassement et prend 2 places en un coup de volant. Lionel prend un peu d’avance. Patrick est 4ème, avec derrière lui Louis Meric et José Teodosio qui ne le lâchent pas. Franck voit Grégory Ostaszewski dans ses rétros. Le trio de tête est collé,  rien n'est joué  puis pareil pour les 3 suivants. Trois batailles se livrent donc entre les 8 premiers. Grégory Ostaszewski se rapproche de Franck et le double dans le virage avant la ligne droite des stands.Louis Méric et José Teodosio passent Patrick au passage du 3ème tour. Lionel tient ses adversaires avec de belles preuves de pilotage. Et c'est Janiec qui passe Thomas Robineau en bout de ligne droite des stands. Grégory Ostaszewski est désormais juste derrière Patrick. Antony Janiec s'attaque à Lionel et finit par le dépasser. Et derrière c'est Jose Teodosio qui prend la place de Louis Méric, qui part à la faute et sort. Grégory Ostaszewski dépasse Patrick. Un tour marqué par de beaux dépassements... Franck remonte sur Patrick tandis que Antony Janiec s'envole en tête. Le trio de tête se desserre. De même que, derrière eux, aucune bagarre ne se présente pour le moment. Seul Florian Orsini remonte peu à peu: parti en fond de grille, il est désormais 9ème. Stéphane dépasse Martial Defaye en bout de ligne droite, ce qui pousse le Toulousain proche du mur mais ... ça passe ! Thomas Robineau conserve la distance d'avec Lionel. Grégory Ostaszewski est en difficulté et ralentit. Patrick le passe,  puis Franck. Ils gagnent ainsi tous les deux une place. Lionel semble avoir eu un problème de freins et est parti hors piste. Quel dommage alors qu'il faisait une magnifique course. Franck se rapproche vraiment de Patrick. Est ce que ces derniers tours vont permettre aux deux amis de livrer bataille ? Grégory Ostaszewski est à l'arrêt. Et voici le dernier tour. Franck attaque Patrick. Franck et Patrick passent presque côte à cote le virage en bout de ligne droite. Florian Orsini est au ralentit et s'arrête en bout de ligne droite... Le camion penche.

Sous le drapeau : Antony Janiec,  Thomas Robineau José Teodosio, Patrick puis très très proche Franck derrière lui. Suivent John, Stéphane Languillat, Jean Charles Mauri , Vincent Crouzade...

Une sacrée course !

et nous apprenons que Florian a perdu les 2 roues jumelées arrière, heureusement pas de bobo autre que le camion… Les dépanneuses ont du travail. Sousa et Greg ont pu rentrer seuls aux stands.

Epreuve mécanique -  

C'est l'heure maintenant de mettre en avant ceux qui oeuvrent chaque jour "dans l'ombre". Cette année, l'épreuve mécanique est assurée par les 2 petits nouveaux de l'équipe !... Bizutage en live !

Pour cette première fois, toute l'équipe est fière de ses petits bizutés puisqu'ils terminent sur le podium à la 3eme place


1er Team Robineau

2ème Team Toulousain

3ème T.C.S.

Gymkhâna -

Les teams enchaînent sur l'épreuve du Gymkhana ;  les pilotes reprennent la vedette !

Antony Janiec démarre et prend une quille. PuisKevin Bassanelli , José Sousa et Stéphane se lancent un à un. Pas de quille de touchées.  Nous n'avons pas encore les chronos. Nous ne pouvons pas encore dire qui tient le meilleur temps. Louis suit ; c'est son 1er Gymkhana.  Il nous fait un parcours sans faute et très rapide. Martial Defaye puis José Teodosio suivent. Il prend la pôle. Vincent CROUZADE ne la récupère pas. C'est au tour de Franck.  Son camion est plus difficile à faire danser autour des quilles mais cela ne lui a pas empêché de prendre à plusieurs reprises la pôle. Il s'élance en direct. Il ne fera pas le chrono. Th. Robineau prend la 2ème place à quelques dixièmes seulement de José Teodosio. Jean Charles Mauri, quant à lui fait un record : 4 quilles renversées et la quille finale en plus ! Aurelien Hergott pour son premier Gymkhana avec un DAF nouveau né prend la première quille. Et ce Gymkhana se termine avec Lionel Montagne qui réalise l'épreuve avec le tracteur de l'ensemble vu que le camion de course est accidenté. Il ne fait malheureusement pas un chrono suffisant pour être sûr le podium mais fait une belle preuve de pilotage comme à son habitude.

Et le classement final : José Teodosio - Th. Robineau et 3eme Louis Meric


Dimanche 14 mai

Les paddocks se réveillent sous un beau soleil. Les camions se lancent pour 15 minutes de Warm Up.  Malgré le soleil, la piste est humide et glissante. Aucune sortie sur cette séance,  les pilotes sont restés prudents. Franck a détecté du dribble dans le train arrière.  Nous allons corriger ça pour la séance chrono

L'équipe est prête pour la séance d'essais chronométrés

Avant même les 1ers chronos, nous pouvons déjà entendre un son du moteur de José Sousa inhabituel. Florian Orsini rentre aux stands avant même le 1er chrono. José Teodosio touche un marqueur. Lionel Montagne fait également un passage aux stands après son 1er chrono. Le classement dans ces 2 premiers tours est : Antony Janiec , Thomas Robineau,  Lionel Montagne, Louis Meric,  José Teodosio, Franck,  Patrick Chatelain, Stephane Languillat,  Aurelien Hergott, Grégory Ostaszewski, Kévin Bassanelli.

Franck récupère une place de plus à la fin de son 2d tour. Il est 5ème devant Teodosio. Le sourire est aux lèvres de l'équipe ! Surtout qu'il n'est qu'à 2 centième de Louis. Sousa , Florian et Grégory Ostaszewski sont répartis dans les paddocks. Cela signifie qu'ils rencontrent des problèmes techniques. Lionel a repris la piste puis ressort. Il est toujours 3ème. Grégory Ostaszewski reprend la piste et vient prendre la 5ème place à Franck à seulement 0, 5 centièmes .  Florian Sousa ont repris la piste également. Florian voit son tour annulé suite à pénalité. Greg gagne 7 centièmes… Les 7 centièmes qui le sépare de Franck. Teodosio a tout donné dans les dernières secondes et vient  prendre la 4ème place. Franck termine donc 7ème. Mais nous le savons, en course , c'est la régularité et le pilotage qui font les résultats ! Rien n'est joué pour le Team TCS qui est déjà heureux de se retrouver parmi les plus grands teams avec leur camion majoritairement usine !




.

Course 3 - Feu vert … GOOOOOO !

Pas de casse dans ce départ ! Louis Méric n'a pas pu prendre le départ.  Au tour de chauffe, un problème mécanique l'a forcé à s'arrêter. Au premier tour janiec, suivi de très près par Thomas, est en tête. En 3ème position nous retrouvons Lionel et plus loin Teodosio suivi de Franck. Grégory Ostaszewski remonte sur Aurelien Hergott et va maintenant s'attaquer aux autres concurrents. Derrière Franck c'est serré.  On retrouve John puis Patrick. Suivi de très près par Stéphane. Greg prend encore des places et va maintenant remonter sur Stéphane. Les 4 premiers sont désormais assez sereins car ils ont creusé l'écart entre eux. Stéphane met la pression à Patrick. John Hemming gagne de la distance sur Franck. José Sousa vient coller Aurélien Hergott. La bataille se joue à 3 désormais : Patrick Stéphane et Gregory. Franck tient bon malgré la pression de John ;  il est toujours 5ème. Kévin Bassanelli est sorti de la piste et Martial Defaye est rentré aux stands. Kévin reprend la piste mais ce sera pour lui aussi renter aux stands suite à problèmes techniques et puis il repart très vite. Vincent Crouzade tente l'attaque sur Aurélien et José Sousa sur Florian Orsini. Devant, pas de changement. John ne parvient pas à se rapprocher. La bataille reste toujours virile entre Patrick, Stephane et Gregory. José Sousa devient très incisif mais Florian Orsini ne semble pas du tout impressionné. Lionel semble réduire la distance qui le sépare de Th. Robineau. Mais cela sera-t-il suffisant alors qu'il ne reste que 4 tours sur les 11 ? Kévin Bassanelli, qui prend un tour, laisse passer sans encombre les concurrents de pôle puis Franck et John Hemming. Alors que la bataille s'estompait avec le trio Patrick et Stéphane,  d'un coup nous ne les voyons plus apparaître … Drapeau rouge ! Nous espérons que nos 2 amis n'aient rien de grave…

La course est stoppée et ne repartira pas puisque 70% à déjà été effectué… C'est donc là que cette course se termine.

Nous apprenons que les freins de Stéphane ont bloqué et il est venu taper Patrick. A priori pas de bobo pour le pilotes.

Bien que cette fin ne soit pas des plus heureuses pour nos 2 amis, nous saluons toutefois la 3ème place de Lionel et la 5ème place pour Franck. Une 3ème place d'autant plus méritée : il termine avec un camion  dont le problème de direction n'est toujours pas résolu.

Course 3 - Petit bilan  avant de prendre la piste pour cette dernière course du WE. Nos amis Stéphane et Patrick ne reprendront pas la piste, les dégâts sont trop importants sur les camions. Franck quant à lui partira en 2de position, en 1ère ligne du fait du départ en grille inversée.


Après 30 minutes de retard, les camions s'installent sur la grille de départ.  Ce dernier départ promet du spectacle ! Évacuation de la piste, moteur ! Kévin Bassanelli partira des stands après tous les mastodontes. Attention les voilà, après le tour de chauffe ... top départ. Premier virage Franck rentre avec Lionel à sa droite et John à sa gauche. Pas de casse. Les pilotes sont restés corrects. Franck conserve sa 1ère place dans les 1ers virages alors que Janiec est déjà 2d. Les 200 chevaux d'écart risquent de faire vite la différence… Et c'est chose faite, Janiec prend la pôle à la moitié du 1er tour. C'est désormais Teodosio qui remonte et qui est 3ème. En bout de ligne droite, Teodosio récupère la 2ème place et Lionel passe John Hemming. Janiec s'envole… Lionel puis Th. Robineau passent Franck. Franck surveille ses rétros avec juste derrière lui John puis Grégory. Une belle bataille… Th. Robineau quant à lui tente de prendre la 3ème place à Lionel. Franck se fait dépasser par John puis Gregory. Le camion « usine » du team 14 semble avoir retrouvé la puissance… Louis Meric, derrière, réussit après de nombreuses tentatives à dépasser Florian Orsini. Lionel part à l'attaque de Teodosio, toujours avec Robineau derrière lui. Louis remonte et gagne du terrain sur Franck. Il y a environ 9 secondes d’écart entre eux. Il reste 7 tours, donc tout n'est pas encore  joué. Florian rentre aux stands. Serait ce encore un ennui technique ? Jean Charles Mauri attaque Vincent Crouzade au freinage dans la descente et prend sa place. Franck est au ralenti. Il réapparaît derrière Vincent… et rentre aux stands. D’après le speaker, quelque chose aurait cassé sous le camion.

La réparation effectuée la veille n'a pas tenue assez longtemps. Ce sont les aléas du développement du nouveau train arrière…  D'autant que le tracé du circuit de Charade sollicite énormément la mécanique. Heureusement, la pièce n'a pas cédé sur une des parties dangereuses du circuit. L'équipe garde donc le sourire et échange déjà sur les travaux à mener d'ici le Castellet.

Retournons sur la piste… Devant… pas de changement. Le suspens reste tout de même dans le trio José Teodosio, Lionel Montagne et Th. Robineau.

Le drapeau à damier s'abaisse avec un peu de tristesse puisque Lionel lui aussi a cassé la même pièce qui avait été réparée la veille.

Donc résultats sous drapeau : Antony Janiec, José Teodosio, Th. Robineau, John Hemming, Grégory Ostaszewski,  Louis Meric pour les 6 premiers

Résultats du Grand Prix de Charade : 1 - Robineau 2- Teodosio et 3-..... Ce n'est pas 1 mais 2 sur la 3ème marche !! Patrick Châtelain et Franck terminent tous le 2 sur les marches du podium de ce Grand Prix.

Retour des blessés …

Galerie photos du WE