des Hommes des Camions des Courses Bonus Truck CompEtition Spirit Team TCS 13 - 14 octobre Albi

retour

Jeudi 12 octobre 2018

Le Team TCS est arrivé sur le circuit tarnais à la tombée  de la nuit. L'équipe a terminé cette journée  par le montage de la structure pour se consacrer entièrement au camion dès le lendemain.


Vendredi 13 octobre 2018

Le jour se lève sous un beau soleil. Les pilotes prennent la piste en fin de matinée pour la séance d'essais presse.

Franck ne fera que quelques tours, forcé à rentrer aux stands suite à une surchauffe des freins avant et arrière. Les mécaniciens choisiront de ne pas participer aux essais privés de 13h30 pour prendre le temps de travailler sur le sujet freins. Un point sensible puisque Franck avait déjà terminé les 4 derniers tours de la dernière manche du Mans sans freins ! Le travail fourni entre les 2 courses n'a donc pas encore solutionné le défaut. Pour le goûter,  les camions reprennent place sur la piste en embarquant cette fois leurs invités.  Après 10 minutes, le drapeau rouge est levé.  Anthony Janiec est à l'arrêt et gêne le déroulement de la séance.  Il parvient à repartir et la séance peut reprendre.

18h 40 : c'est avec un beau coucher de soleil que les mastodontes s'élancent sur le circuit d'Albi pour la dernière séance d'essais de cette journée.

Samedi 13 octobre 2018



il est 8h et le soleil vient à peine de se lever que les pilotes du Championnat de France et invités se retrouvent sur la piste mouillée pour une séance d'essais libres. Franck en sort satisfait car il retrouve confiance au freinage de sa monture. Il fait même un chrono inférieur à la veille alors que les autres concurrents ont régressé vu les conditions de piste.

12h15 : l'heure des essais de chronométrés à sonnée. La piste est sèche et les températures printanières ;  de bonnes conditions pour que les concurrents fassent leur meilleur chrono.

Les spectateurs sont largement au rendez vous malgré l'heure du dejeuner.

Sacha LENZ pilote professionnel du Championnat d'Europe est venu se joindre à notre Championnat de France pour cette finale.

C'est parti pour 15 min d'essais qualificatifs.  Franck et les autres pilotes ont pour objectifs d'entrer dans les 10 premiers chrono pour cette première partie.

Le premier classement : Thomas Robineau, Anthony Janiec, Sacha Lenz, Lionel Montagne, Gregory Ostaszewski, Yorick Montagne, Teo Calvet, Franck, Aurelien Hergott, Raphaël Sousa, José Sousa, Stéphane Languillat, Martial Defaye, Patrick Chatelain et Jean Philippe Dulac pour les 15 premiers. Le drapeau rouge se lève alors. Jennifer serait montée sur le mur. Il reste 8 min de séance qui reprendra une fois le dépannage effectué.

Les pilotes descendent de leur monture. Les ambulances prennent la piste. L'incident est plus important que ce que l'on pensait.  Jennifer est montée sur une pile de pneus, s'est envolée par dessus le mur et a terminée le museau sur la butte. Nous vous tiendrons informés de son état de santé au plus vite

Ce qui est sur c'est qu'il faudra un certain moment pour sortir le camion et remettre la piste conforme au roulage.

Finalement, les camions rentrent en parc fermé.  Plus personne ne roule tant que la piste n'est pas remise en conformité et il faudra certainement quelques heures …

Bonne nouvelle, Jennifer n'a rien !


Les camions repartent en piste pour la séance d'essais qualificatifs.  Il est 15h la piste est dégagée.  

Comme un seul tour avait été effectué,  la séance reprend du début.  Les premiers chronos de midi ne compteront pas.

En contre partie,  la course 2 sera annulée et la course 1 se jouera à l'horaire de la course 2 puisque le planning ne le permettra pas.

Moteur … Les 20 concurrents s'élancent et vont une nouvelle fois tenter de faire leur meilleur chrono.

Après un 1er tour le classement est : Thomas Robineau, Anthony Janiec, Sacha Lenz, Lionel Montagne, Teo Calvet, Grégory Ostaszewski, Yorick Montagne, Franck, Raphaël Sousa, Aurelien Hergott, José Sousa, Patrice Lacouve, Stéphane Languillat, Martial Defaye, Patrick Chatelain pour les 15 premiers. Patrice voit son temps au tour annulé suite à pénalité. Malgré l'amélioration de leurs temps, aucun concurrent ne parvient à récupérer une place. Le classement reste identique.  Il reste 6min.

José,  11eme doit améliorer de 4 centièmes s'il veut prendre la place à Aurelien et faire la superpole. Et il parvient à gagner à peine plus de 4 centièmes puisque José passe devant aurelien à 14 dixième

Stephane passe devant Patrice, il est en 12eme position. l reste 2min

Franck est rentré aux stands puisque les écarts de temps derrière lui sont assez importants pour rester dans le top 10. Drapeau à damier. Les 10 meilleurs se préparent à reprendre la piste. C'est là où ils vont tout donner et jouer leur place sur la grille de départ de cette seule course de la journée.



Top chrono pour la super pôle

10 petites minutes soit 3 tours pour se classer. Les chronos des premières parties sont serrés. Le temps de Thomas est annulé suite à marqueurs de pénalité touchés. Après le 1er chrono, le classement de nos 10 concurrents est : Anthony, Lionel, Sascha, Grégory, Teo, Yorick, Franck, Raphaël, José et Thomas. Thomas fait son second tour et fait le meilleur tour en mettant 8 centièmes à Anthony. Raphaël est à 4 centièmes derrière Franck. Il reste 1 minute. Anthony repart pour tenter de récupérer la 1ère place. Dans son dernier tour, Raphaël améliore son temps et passe devant Franck à 8 centièmes ! Le drapeau à damier tombe.

Course 1


Grille :

Les camions prennent place pour cette ultime course de la journée. Tour de chauffe… Attention feu vert ! Anthony prend la pôle… Franck a conservé sa place. Sacha est dans les pares chocs de Lionel. Franck derrière José va -t-il tenter le dépassement ? Thomas reste juste derrière Anthony il ne le lâche pas. Franck se rapproche… Grégory reste derrière le pilote « européen ». Raphaël se rapproche de Yorick, mais il prend un avertissement pour non respect ligne de course. Notre VN n'est pas le plus simple à piloter sur ce type de circuit ! Franck resserre sur José, tandis que Raphaël a complètement lâché Yorick. Lionel contient toujours Sacha. Grégory a lâché prise et c'est Teo qui va pouvoir jouer désormais la bagarre avec lui. Thomas tente l'attaque. Avertissement pour Patrice Lacouve pour non respect ligne de course. Il reste 2 tours. Anthony et Thomas dépassent les derniers concurrents ce qui peut influencer parfois .... mais non. Teo sur Grégory et Franck sur José sont à un mouchoir de poche de venir à bout de leur bataille… Mais il n'est pas aisé de doubler sur ce circuit . Notre ami Patrick lui aussi ne lâche rien derrière Patrice. Drapeau à damier… Pas de changement dans le classement malgré le suspens resté intense jusqu'au bout.

Dimanche 14 octobre 2018


Il fait encore nuit, en ce dimanche matin, et l'ensemble des équipes est déjà à l'oeuvre pour préparer leur camion. En particulier celle de Jennifer Janiec ! Les mécaniciens ont travaillé non stop hier jusque tard la nuit pour remettre ce matin le camion en piste.

Une fois de plus, les camions vont entrer en piste sous le lever du soleil.

Cette séance de Warm Up va permettre aux concurrents de mettre en chauffe leur camion et valider les réglages faits la veille.

La présence du vent sur le circuit permet d'avoir une piste sèche,  presqu' identique à celle du reste de la journée


La séance d'essais qualificatifs est lancée. Franck est tout d'abord 8eme avant de se faire passer par José et Raphaël Sousa. Aurelien est à plus d'une seconde derrière mais il serait tout de même préférable que notre pilote gagne ces 1,5 centièmes pour repasser devant José... Devant nous retrouvons Sacha Lenz, Anthony Janiec, Thomas Robineau, Grégory Ostasewski, Teo Calvet, Lionel et Yorick Mntagne. Franck améliore d'1,3 seconde et reprend la 8eme position. José passe devant son fils Raphaël. Aurelien, en 11ème position, aura du mal à récupérer la 10ème place. Et d'ailleurs Patrick Chatelain semble avoir des ailes et remonte en 11ème position à 5 dixièmes de Raphaël. Les essais qualificatifs sont terminés ;  


Place à la superpole.

Ces 10 concurrents jouent leur place sur l'avant dernière course de la saison. Ils n'ont que 2 ou 3 tours pour faire « péter leur chrono ». Après le premier chrono,  le classement est Thomas, Sacha, Lionel,  Teo, Grégory, Yorick, José et Franck ex aqueo ! ! Anthony a vu son temps annulé suite à marqueur de pénalité. José améliore et il est à 3 centièmes devant Franck. Le temps de Teo est annulé dans ce dernier tour. Anthony est 3ème. Il passe juste avant le drapeau à damiers et peut ainsi tenter un autre tour. Raphaël Sousa entre en 9eme position ce qui pousse Franck 10eme. Raphaël est à 8 millièmes derrière son père José. Anthony n'améliore pas et reste 3ème, Lionel fait une belle 4eme place et derrière lui Teo puis Yorick et Grégory.

Fin de séance



L'heure est à l'épreuve mécanique. Chaque équipe de mécaniciens va jouer le chrono. Elle se déroulera en 2 fois. Dans le premier lot, dans l'ordre : les équipes  d'Anthony, de Thomas,  d’Aurelien et à une demie seconde, derrière notre belle équipe qui a encore progressée !  Mais rien n'est encore fait puisqu'il reste la deuxième partie avec entre autre les deux équipes du Team Aravi,équipes qui sont toujours très bonnes sur cette épreuve. En attendant les résultats des 2 groupes et les vérifications du serrage de roues, nous pouvons déjà dire que l'équipe est satisfaite puisque nos mécaniciens ont encore améliorés leur propre temps.  6ème temps à confirmer si, pour les équipes qui précèdent, aucune pénalité n'est émise.



L'équipe repositionne le pare choc avant de s'élancer pour l'épreuve du Gymkhana. Thomas démarre cette épreuve. ucune faute et un chrono de 19'989. Anthony prend le départ avec le camion de démo. Sans faute aussi avec 24'059. Teo choisit un camion de série. Ne pouvant passer dessous le panneau et avec une quille touchée , le temps sera bien trop long. Christophe Miquel va-t-il se classer? ... top chrono. 20'980 sans faute. 2ème place pour le moment. Aurelien, bon pilote peut faire changer ce classement ? ... et un sans faute magnifique en 17'369.  Raphaël Sousa prend le départ : 2 quilles + une finale touchée donc il est éliminé. Stephane Languillat suit. Il part fort mais prend 2 quilles donc 2 pénalités.  Dommage sinon il avait le 2ème temps. Vient à présent Pierre Huel avec son museau : top chrono. Un sans faute en 20'420. 3ème place pour le moment


Sébastien Descoffres fait un bon départ,  pas de faute et un temps de 19'876. Il prend la place de Thomas en seconde position. José démarre par 2 quilles + 1 finale = éliminé. Grégory va-t-il se classer ? Oulalala ! non avec 3 quilles de pénalités,  il est dernier mais classé. Martial fait danser son Renault mais renverse une quille puis 2 finales. Résultat : élimination… Le jeune Kévin Bassanelli prend 3 quilles. Au tour de Patrick… Ah! ça démarre fort! Jean Pierre Dulac s'élance bien et stoppe : 21'270. Il prend la 7ème position. Yorick prend le départ mais il touche deux quilles + les finales. Dommage car c'était le meilleur temps : disqualifié. Au tour de notre pilote : il prend une quille ce qui le place en 5ème position. Dommage il était rapide ! A Lionel de terminer cette épreuve : beau parcours : 18'233 : 3ème temps.

Cela nous donne donc: Aurélien, Patrick et Lionel sur le podium.





Course 3

Le public est très nombreux aujourd'hui. Les camions se placent en grille pour l'avant dernière course de cette saison. Le départ risque d'être très chaud car certains concurrents jouent leur place. LA première place au Championnat peut se jouer sur cette course… Un peu d'animation en attendant que les mastodontes se positionnent… Sacha Lenz, pilote professionnel de l'Europe, exprime au micro qu'il est étonné du niveau du Championnat de France et félicite l'accueil reçu sur ce circuit tarnais. Les moteurs se remettent en marche. Le tour de chauffe est lancé. Patrice Lacouve sera à surveiller car, partant en fond de grille, il devrait nous offrir une belle remontée. Attention feu vert et déjà  la tension se fait sentir. Sacha Lenz semble avoir loupé son départ. Quelques « touches touches »… Thomas prend l'avantage, Anthony est second. Franck, du coup, est repoussé 12ème derrière Stephane et Patrick, certainement du fait du départ loupé de Sacha. Avertissement pour Patrice pour non respect de la ligne de course. Le classement est pour le moment Thomas, Anthony, Sacha, Lionel, Teo, Grégory, Yorick, José,  Raphaël, Patrick, Stéphane, Franck… Ce circuit n'est pas fait pour le dépassement de deux camions.  Ce sont donc les erreurs des pilotes avec la pression derrière eux qui peuvent faire la différence ou une véritable audace de la part des pilotes. Franck se retrouve presque cote à cote avec Stéphane. Yorick prend un avertissement lui aussi pour non respect de la ligne de course, et Jean Philippe Dulac également. Franck finit par dépasser Stéphane très proprement.  Il faut dire que ces deuc pilotes se respectent beaucoup. Franck part rapidement à l'assaut de son ami Patrick. Ami dans la vie mais en piste, pas question de lâcher la pression ! Et au même endroit où il avait passé Stéphane, il dépasse son ami. On a pu voir que les freinages des 2 pilotes étaient virils à en voir le dégagement de "fumée "... Sur cette course, on peut dire que c'est notre pilote qui offre le spectacle ! Devant, les écarts se creusent, rien ne semble pouvoir changer... Stéphane semble avoir des difficultés car il perd peu à peu des places pour se retrouver au niveau de Christophe Miquel. Patrice Lacouve, lui aussi fait le spectacle puisqu'il est déjà remonte derrière Aurelien Hergott. Attention … sortie de la Safety Car … Les concurrents ne doivent plus se doubler. Ils se regroupent. Selon le nombre de tours restants, il se pourrait que la course se termine ainsi ! On apprend que c'est Pierre Huel qui est sorti de piste. Stéphane est rentré aux stands. Il ne reste que 3 tours. Pour plus de précisions, Pierre Huel est en fait tombé simplement en panne et gênait le déroulement de la course… Le drapeau à damiers est levé. Le classement restera ainsi.



Course 4

Et voici l'heure de la dernière course de ce week-end et du Championnat de France 2018. Les camions sont sur la grille.  Pour les 6 premiers, c'est un départ inversé. La température monte dans les cabines, principalement pour les 2 concurrents en pôle qui jouent leur première place au Championnat jusqu'au bout ! On sent également un brin de nostalgie car après cette course il faudra attendre mai 2019 pour retrouver l'ensemble de cette grande famille que sont tous les Teams du Championnat ! Les pilotes remettent en marche leur machine de 1200 chevaux et arpentent le circuit à 70 km/h avant le feu vert. Justement … feu vert mais …. Drapeau rouge !!!


















Un concurrent vient de faire un tonneau !!! C’est Thomas Robineau qui est sur le toit ! L'incident viendrait d'un premier choc entre les Sousa père et fils. De là, les concurrents sont partis hors trajectoire pour éviter les autres,  Anthony a à peine touché le pneu de Thomas qui est parti sur le toit, Stéphane a évité de peu le carton et Franck a eu le côté de la carrosserie touché. Résultats plusieurs camions sont touchés et sortis de piste… Encore une fois, le trop plein d'énergie des deux pilotes du Team VTR a frappé !!! Thomas est sorti sain et sauf de la cabine mais son camion , remis sur ses roues, ne pourra pas reprendre le départ. Nous ne savons pas dans quel état sont les camions des autres concurrents. Les camions se repositionnent sur la grille de départ. Seul Thomas ne reprend pas le départ. Stéphane est présent avec son nez de camion touché mais ça roule. Il y a donc bien eu deux incidents différents : les Sousa père et fils puis virage suivant Anthony et Thomas.
La piste est libre. Nous attendons la décision de la direction de course qui étudie les deux incidents. Ça repart pour neuf tours au lieu de 11. C'est Grégory, partant en pôle, qui doit tenir les 70km/h pendant le tour de chauffe. Feu vert… Ce départ est chaud ! Gregory prend un avertissement pour non respect de la ligne de course. Franck a dépassé Raphaël mais celui-ci reste dans ses pares chocs. Kevin Bassanelli prend également un avertissement … même motif … En tête Grégory tient bon. Suivent Teo, Sacha, Anthony et Lionel. Un peu plus loin, une autre bagarre avec José, Yorick, Franck et Raphaël. Puis encore un peu plus loin, Aurelien, Patrick et Patrice jouent une belle bagarre. Franck, pour l’instant 8ème, est dans les pare-chocs de Yorick. Quelle bataille ! Patrick ne lâche rien derrière Aurelien.  Il guette le moindre faux pas du pilote. Avertissement à Patrick pour « contact ». On voit que chaque pilote se donne à fond pour cette formidable dernière course. Le suspens bat son plein  entre tous et soudain …  drapeau rouge !!! Le drapeau rouge se lève 2 tours avant la fin suite à une pile de pneus qui s'est retrouvée sur la piste. Pour ne prendre aucun risque la fin de la course a été prononcée.  Ainsi se termine ce Grand Prix Camions !  Un week-end que nous pourrions annoncer comme atypique…